Chronique du Oui !

Publié le par nicolas voisin

Oui !
 
Oui ! à la constitution européenne - qui n'en est pas une, mais un traité constitutionnel, l'aurait on oublié ? Notamment ceux qui prétendent qu'elle n'est pas révisable ?
Oui parce qu'elle est un progrès, riche en avancées (ne serait-ce que par rapport au traité de Nice). Elle est imparfaite (en terme de progrès social, entre autres), trop complexe (plus de 400 pages), trop timide (sur la fiscalité notamment, la latitude de la banque centrale, pour lutter, entre autres, face au dollar) ; l'idée de marché souverain y est trop présente (le terme de marché est cité plus de 50 fois !), mais le développement durable y est intégré, les services publiques / universels définis, et enfin oui ! parce que nous ne pouvons reculer quand il est urgentissime de parvenir à plus d'Europe, mieux organisée, plus puissante.
Déjà pour "imposer" réellement un regard européen sur les défis de demain.
Ce traité va être très complexe à appliquer dans un monde globalisé, à 25, et face aux échéances à suivre : Turquie, choix stratégiques économiques, sociaux, militaires et absolue nécessité de se rapprocher... Des européens.
Oui également à un noyau qui accélère (Eurogroup ?). Il n'y a pas de temps à perdre.
Mais l'Europe doit être plus riche (le budget fédéral n'est composé que de 1% du PIB des états membres, contre 3% outre-atlantique, que l'agriculture ingère en grande partie).
Et oui il est essentiel qu'aucune référence aux racines chrétiennes n'en devienne le fondement, qu'aucune religion n'y soit référente.
 
Oui aux États-Unis d'Europe de Victor Hugo, oui à un gouvernement élu, à une assemblée et une ambition plus forte.
Oui à la grande idée de l'Europe !
 
J'ai par contre quelques craintes en constatant le monolithisme des médias et forces vives alentours (auquel BLP participe), qui semblent quasi unanimement pour, à quelques réserves près. Cela n'est forcément pas bon signe. L'intelligentsia n'est pas le peuple souverain.
 
Suite de cette chronique du Oui ce soir,
accompagnée d'un tour de l'actu internationale de ces derniers jours...
 
Oui ! aux états frères et voisins israélo-palestiniens...
Oui ! à la laïcité...
Oui ! à l'ONU plus forte, plus présente...
 
(...)

Publié dans la voix du blog

Commenter cet article

nico 31/03/2005 22:22

dommage que tu n'ai pas laissé le lien vers chez toi... j'aurais volontier prolongé le débat... Je ne suis pas, du tout, d'accord avec toi... des mois que je n'ai pas parlé politique... quand tu veux :-) !!

ONHKAM 31/03/2005 14:51

LIDEALISME QUI SE NOURRIT DE L IDEOLOGIE DE PUISSANCE NE SAURAIT ME CONVAINCRE DE VOTER OUI AUX TRAITES EUROPEENS;LE TERME DEVELOPPEMENT ASSOCIE A LA NOTION DE MARCHE N AUGURE AUCUN PROGRES SOCIAL (relire,eh oui ,les "anciens du club de Rome":"HALTE A LA CROISSANCE");lEXEMPLE MEME DU CRITERE EUROPEEN DE REDUCTION DES "DEFICITS PUBLICS" MONTRE LE VERITABLE BUT RECHERCHE PAR LES DECIDEURS QUI EN SONT LES PREMIERS BENEFICIAIRES MASQUES : LA PRIVATISATION DES SERVICES OU LEUR MERCHANDISATION, SOIT LA FIN DE LA MISE EN COMMUN DES RESULTATS DU TRAVAIL VISANT PRECISEMMENT A L EQUILIBRE DURABLE DE NOS SOCIETES! CAR C EST BIEN L IDEOLOGIE DE PUISSANCE,DE POUVOIR,QUI SE DEVELOPPE DANS LE CONCEPT EUROPEEN TEL QUE NOUS LE VOYONS SE DEVELOPPER DEPUIS SA CREATION . SI CELA PEUT SATISFAIRE LES BOSS-EN-L ÂME ET AUTRES PANEUROPEENS (FUSSENT ILS ANTIAMERIKAINS), CELA NE ME PLAÎT PAS, ET COMME J4EN AI ASSEZ DE VIVRE DE PLUS EN PLUS MAL CETTE PLONGEE EN EUROPLAND? CETTE FOI JE DIRAI NON!