La page blanche.

Publié le par nicolas voisin


("page blanche" d'après google image... Incroyable mais vrai, c'est du Galienni... Les connaisseurs apprécieront !
Lisez donc en musique : 
"Crying in the Chapel" par Elvis Presley & the Wailers via Chrisreporter)

 
Vierge.
Qu'elle soit écran ou souvenir de bois, la page blanche captive.
Conter. Griffonner. Mais quoi ?
Cette page blanche que d'autres ont dit être "inconnue des blogueurs"
(souvenez vous cette "affaire BTPesque" qui agita la blogosphère, pour ne pas la re-citer).
 
Et pourquoi donc Madame ?
Il n'est point question de l'outil mais de l'artisan dans ces blanches considérations.
Je réagis - bien tard - mais qui ne s'est pas prononcé ?
La page blanche est une angoisse qui ne s'efface qu'à la fin de l'art.
Imaginez tel ou tel chef d'état face à l'angoisse de la vierge à quatre bords.
N'insistez pas ; c'est inimaginable. Ils sont entourés, conseillés, accompagnés... Aidés.
Que de pages blanches ne m'ont pas effrayées ces quatres derniers mois.
Croquer l'actu est aisé. Veuillez me croire.
Tenter de s'en désolidariser est une délicate aventure...
Se confronter à des questions "d'hommes de lettres", "d'hommes de métier"...
Ecrire est un métier.
S'imposer un rythme en fait un bien difficile art...
Tenter de trouver du sens, de caresser les mots, les oreilles (il eu été plus juste de dire ici "les yeux")... Tout cela rend le "blog" tellement plus complexe - en particulier pour celui qui essaie de s'y exercer avec "rigueur" - que ce si vulgaire ou si inconsistant "journal-personnel-en-ligne" décrit par celle-ci.
 
Oui, Madame, "on" a des choses à dire.
Et parfois on "cale" aussi, on se trouve "minable", pas à la hauteur, on se dit, "ma foie, je n'ai pas eu grand peine jusque-là puisque cela venait tout seul", on se cherche en vain ce "petit talent" que d'autres vous ont prêté, et ce soir, longtemps - très longtemps à l'échelle de la blogosphère - après cette "affaire", je voulais vous dire...
Ce soir j'ai pensé à vous.
Je me demandais ce que vous deveniez.
 
Mon angoisse était passée.
Votre souvenir avait empli ma page...
Merci.

Publié dans la voix du blog

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

nico 02/02/2005 23:36

rooo, trop content, c'est mon premier spam, je le garde !

blanc 02/02/2005 23:14

http://www.quartierslibres.fr.st existe.

nico 01/02/2005 11:43

sans cela elle ne le serait point... je tenterai la page ronde pour fuire ces complications !
et tant que l'on parle de couleur de page... je vais faire évoluer (changer ?) l'esthétique (les couleurs, dont celle du fond) de BLP... si vous avez des souhaites ou idées particulières.... Anticiper le primptemps ?
j'attends vos points de vue !
 
 
 

Vinvin 31/01/2005 23:23

J'aime bien "la vierge à quatre bords". On ne sait pas par quel bout la prendre...