bric à brac

Publié le par nicolas voisin


("il" est au paradis - par Burki dans "24 heures" via Courrier international)

J'ai failli faire un article pitoyable façon "épilogue d'un blog et épitaphe d'un blogueur à l'attention de ses quelques fidèles, des surfeurs et surfeuses de hasards et aux éditeurs", un truc à la Max, tout poser soudainement, comme ça, essayer d'être aussi drôle que l'autre là qui enchaîne vin sur vin (oh! ça va, je vais pas mettre un lien tous les jours vers chez toi non plus ! lol), tenter un "gros-coup-qui-pue" "l'auto-promo-markété", et tenter de "créer le manque", et puis je me suis repris. Je suis bien incapable de m'arrêter... Et à quoi bon...
 
Bon, donc j'ai encore deux trois trucs à vous dire (désolé !)...
"ça" parle d'Irak, de responsabilité, ça fini avec un "NB à l'attention des tarés du DD" (Non je dis ça pour ceux que ça saoule déjà, j'suis désolé, j'suis pas sûr de vous faire rire ;-) ...
 
Les irakiens ont pris leurs responsabilités... Malgré les risques et bien que ces candidats et leur vainqueur pré-désigné aient eu des allures de "pantin-ricains", ils se sont rendus à "leurres" urnes (8 millions de voix et 36 morts)...La démocratie passera... peut être.. Et laquelle ?
 
Aujourd'hui en France, c'est au procès du "tunnel" (du Mont Blanc - pour faire court) que l'on parle de responsabilité.
Quelle responsabilité ? "La faute à qui ?" A la loi du profit (comme le suggérait un "sms" au JT de F2 - qui n'est d'ailleurs plus présenté par le déjà regretté Christophe Anglade, snif, "garde la pêche m'sieur", c'est tous des cons) ? "La faute aux responsables" politiques, hauts fonctionnaires, dirigeants, actionnaires, chefs d'entreprises, au chauffeur du poids lourd N° 1, à cet autre étranger, ou à Mme Michu (décidément, passez votre route Mme Michu !) dans la voiture de tête ?
 
Nous sommes dans une société de plain-pied qui s'ignore.
Les responsabilités sont multiples ; les ignorer serait se voiler dangereusement la face... Tous responsables. Nous savons. Nous devons donc prendre nos responsabilités.
 
Et quid (non non, pas le bouquin, oui oui, ça se dit) des responsabilités du chroniqueur, du journaliste, de l'auteur, du blogueur, qui soumet au "monde" ses lignes ? Totale ! Assumer ses propos, leur conséquences, est le "b-à-ba" (sûr que ça ne s'écrit pas comme ça !) de la responsabilisation. Ce serait sinon ridicule de crier au "haro" (pffff, et celui-là, commenkisécri ?) sur ceux des hautes sphères.. Nous, nous faisons quoi ? (voir cette note d'"Anne à thème" à propos de son amie-ricaine). BON, J'AIMERAIS BIEN QUE "L'ON" ARRÊTE DE ME COUPER ! Merci... Je disais donc - ou tentais d'écrire - qu'il serait dommage de ne point profiter de ce "porte-voix" qu'est le blog , le web, l'écriture, pour crier nos peurs, hurler nos angoisses, partager nos rêves, les soumettre aux autres, et à l'occasion pouvoir dire sincèrement "voilà, en fait moi je blog pour...Ou par-ce que..." Tiens d'ailleurs vous (moi ?) Non pas toi mais "toi", qui lis, pourquoi blogs-tu ?
 
.. Bon, j'y suis arrivé..
Difficile de poster une note ces temps-ci, toujours dérangé !
Dans ce "bric à brac" j'en ai oublié ce "NB à l'attention des tarés de DD" : Jetez un oeil au rdv de mardi, en colonne de gauche, et si vous voulez rire... Enfin, "rire"... Lisez donc cela... "Et un Davos pour rien, un, on envoie"... Ou (beaucoup) plus positif, une oeil sur la newsletter de "graine de changement", la petite pousse qui donne envie d'y croire...
A demain.

Publié dans la voix du blog

Commenter cet article

nico 31/01/2005 22:08

heu sinon je le trouvais tout nul mon article, alors vous pouvez passer à un autre :D oups !

nico 31/01/2005 21:55

99% excellent, j'en veux plein, plein plein, des com' comm' ça m'sieur AQW, j'aime votre prose ! mort de rire. réponse idiote mais j'ai le sourire jusqu'aux oreilles (ça n'aide pas la pertinence !) encore ! encore !
1/ Zarkaoui, c'est ces yeux, dans le post "capter l'attention"... On se suit bien !
2/je veux le lien mp3 !
3/ qu'il est doux de se dire que grace à toi Christophe (ça va, c'est bien ça ?) retrouvera trace de notre conversation garce à ta juste orthographe... quelle domage s'eu été de ne point être dans son "google range" !!
et 4 : votez AQW... un jour ce sera un vote utile !
;-)' demain m'sieur

AQW 31/01/2005 21:36

1/ Au sujet de l'Iraq : ouais, en effet, quelle démocratie ? tout juste un semblant de participocratie sous contrôle étranger, et dans un contexte hyper-balkanisé... Après tout le monde va frémir quand le croquemitaine Zarqaoui clame à grands renforts de "boom" et de "chkuik" que la démocratie est le mal...

2/ Sur la responsabilité : François Corbier (oui oui, celui-là même qui sévissait à Récré A2, puis au Club Dorothée - et jamais "sans sa barbe") a écrit une très jolie chanson au vitriol qui s'intitule "Qui a coulé l'Erika ?", et dans laquelle tout le monde en prend pour son grade, de Jaffré au consommateur lambda... L'hyper-judiciarisation des rapports sociaux n'est qu'une conséquence infaillible de cette déresponsabilisation massive - la guerre des lâches... En outre, attendu que nous n'avons de cesse de confier notre sort au "régime des spécialistes", qu'on ne vienne m'emmerder avec les valeurs de la démocratie, qui ne sont rien d'autres, concrètement, que les masques fourbes et grimaçants de notre servitude volontaire.

3/ Petite confusion entre l'ex jeune-premier brun ténébreux des années 80 (Jean-Hugues) et l'ex outsider de Pernaut (Christophe), car c'est Hondelatte... "Ooooohhhh ça vaaaa quel tatillon !" - Ouais ! Et en plus c'est l'hôpital qui se fout de la charité... hihihi...

A demain, et bien à toi Nico !

slobodan 31/01/2005 18:27

ouais! A demain!