à la croisée des chemins

Publié le par nicolas voisin

(photoshop BLP sur TAGGS dénichés "online")

A quoi sert - à quoi servait, je m'en détache - de traiter ainsi avec addiction et une permanente "exigence de pertinence" l'actu internationale, les "infos", le "monde en marche" conté à travers une lorgnette de plus ?... Et pour qui ? Pour vous ? pour d'hypothétiques lecteurs (en moyenne 200 à 300 par jour) encore-plus-hypothétiquement "commentateurs", engageant le débat (quelques-uns par jour en tout et pour tout à ce jour, mais le plus gros billet à dépassé les 20 posts), et très-hautement-hypothétiquement intéressés (qui, parmi vous, surf réellement dans les près de 300 liens et autres archives ?) et/ou intéressants ? Ou pour moi, pour me faire plaisir, pour jouer à "se montrer", à faire des "concours de longueur de b...s" ou de nombre de liens, de nombre de scoops, et avec qui ? Avec cette "communauté" que serait la blogosphère ? Et pourquoi avec eux plutôt qu'avec le "reste du monde". Et pour quoi ?... Pourquoi tenter d'écrire des "trucs pas trop cons" (ce auquel je me suis évertué jusqu'à ce jour) si c'est pour avoir (c'est ainsi sur tout les médias) moins d'audience, moins d'implication, moins de recommandation que "l'autre", ce voisin qui écrit sur la très proche et fortement glauque périphérie de son nombril ? Pour plaire ? Certes non, alors... Pour être connu ou reconnu ? Sans doute un peu de tout cela, et beaucoup, mais alors croyez-moi beaucoup, de candeur ; et l'envie intacte de voir par moi-même, et avec vous, où cela nous, me, mènera... Enfin, est-ce qu'e-exister revient à exister d'avantage ?
J'écrivais des romans : cela plaisait à "tout le monde", mais "personne" ne les lisait. J'écris et je post sur ce blog, et voilà que mon monde se prends à me juger trop passionné, trop investi dans un "projet" qui n'en est pas un, dans un"travail" qui n'en sera jamais un, dans un hobbies sans queue ni tête... Alors pourquoi écrire ? Pourquoi bloguer ? Parce que je ne sais pas faire autrement.  Et avec "pas plus de talent" qu'un autre et "pas moins de sincérité", je partage on-line ce chemin... S'interroger sur sois, sur l'avenir de ce fameux "monde en marche", sur ses combats (à suivre), ne serait-ce qu'avant de mener ces dites-guerres,  tout cela est il la finalité du bloging ? Un journal personnel en ligne (blog) peut il aspirer à devenir un journal (en ligne) ou un livre ; autre choses que des bouts d'idées disséminées sur la toile pour se féliciter de ne pas laisser s'évaporer ces bouts de vie auxquels même notre mémoire n'accorde pas le droit de citer au delà de "l'insupportable légèreté"... De l'instant. Des "instants de sois soumis au monde". Voilà un résumé, dont je me contenterait, de ce hasardeux billet posté un soir où il faisait gris chez moi.
 
Bloguez, bloguez, il en restera toujours quelque-chose...

Publié dans la voix du blog

Commenter cet article

nico 21/01/2005 12:18

mais quel équipe !!! :-D
alors, le sourire jusqu'aux oreilles, et mon "p'tit-coeur tout-r'tourné", je vous salue bien bas m'sieur Olive... quelle analyse !! juste (j'ai envie d'y croire !), fin (mais si, mais si !), drôle... et t'as tellement raison... On peut se décourager parfois, d'hurler dans un grenier comme de pisser dans un violon, et un jour, à la croisée des chemins, le "ch'ti gars d'chez l'autre", là-bas, vous envoie un "bon-jour" plus chaleureux et qui vous touche vraiment.... Ok les gars, avançons donc avec entrain... Et moi qui ai un jour révé être instit', 30 personnes, ça fait une belle classe ! On se fait ce rencard à 3 ?!

Olivier - Quotidien Durable .Com 21/01/2005 12:07

Stay On Nico !
"J'aime beaucoup s'que vous faites !"

Je crois qu'on traite du même sujet de manière différente, mais je me retrouve beaucoup dans ce que tu écris et j'apprend plein de choses chez toi.

Tu parles de 300 visites ?
Ok, soyons hyper pessimistes et disons qu'il n'y a que 30 personnes qui te lisent régulièrement avec intérêt etc...

30 personnes !
Mais moi je trouve ça beaucoup.
Chaque jour tu arrives à faire réfléchir 30 personnes sur un sujet qui te tiens à coeur...
Chaque jour tu partages ta vision du monde avec 30 personnes...

Imagine que chaque matin, il y a 30 personnes qui viennent chez toi pour écouter ce que tu as à dire.
Qu'il y en a 100 autres qui tendent l'oreille en traversant ton jardin, parce qu'ils se disent "On sait jamais un jour ça pourrait m'interesser".
Et 170 autres qui sonnent chez toi en pensant rentrer chez Mme Michu la Boulangère Laitière Potière.





nico 21/01/2005 08:55

merci, voir doublement merci pour ce commentaire. Venant de toi, cela me touche d'autant plus. Je n'ai ni ton talent ni ton audience... C'est ce type d'intervention qui donnent envie d'aller de l'avant. On se voit à "blog et politique" ou avant autour d'un verre ?

Cyrille20/20 21/01/2005 08:49

Alors là chapeau !!!
c'est superbe... c'est exactement ce que je ressens... rien que pour cette note je suis content de faire partie de cette blogosphère !!! Go On. :-)