jusqu'où Iran ces vrais cons ?

Publié le par nicolas voisin

(illustration -encore ! - extraite d'une oeuvre de Bengal http://www.cafesale.net/bengal/gallery_color.php3)
 
 
 Le New York Times revient dessus. Courrier International traduira sans aucun doute pour nous d'ici quelques instants ( PS : c'est fait  et plus d'info ici !). Ce n'est pas une surprise. L'Iran est au programme des faucons. Que l'histoire retienne ou non que cette quasi-annonce (de W confortée par Candy) survient 48h après celle de l'arrêt des recherches d'armes de destruction massive, qui avaient justifiées l'entrée en guerre en Irak, qu'elle se souvienne - ou non - de ce témoignages d'un ex-responsables des services secrets US qui dit tous les "méchants en danger" (si, si, dixit), d'Abou Graib, des méthodes employées ici, ou là, pour lutter contre cet "axe du mal", que l'histoire ai ou non l'œil dans le rétroviseur, il est de notre devoir de pointer le notre (et ainsi celui des médias participatifs et donc des blogs) vers ce demain qui s'annonce plus belliqueux encore que cet après 11 septembre devenu notre quotidien. Un quotidien fait de bombes humaines aveugles, d'Haiffa à Bagdad. Viendra le tour de la Corée (puis Cuba, la Birmanie, le Zimbabwe,  la Syrie, la Biolorussie et autres "postes avancés de la tyranie" - dixit) ... Mais qui s'élèvera donc contre ces vautours à l'or noir dégueulant des babines, acérées, dont le chef illuminé entre, pour le seconde fois, en scène dans le rôle de "chef du monde" ?... Dès demain.
 
PS : Candy, qui ne perds pas une occasion de se taire a tenu à préciser - lors de son investiture et en même temps que se tenait, au Japon, un colloque extraordinaire sur les catastrophes naturelles, colloque ponctué par un tremblement de 6,8 sur l'echelle de Richter et une alerte au tsunami - que ce drame en Asie est "une chance formidable pour la démocratie américaine"...  Au delà de tout anti-américanisme primaire, il est raisonable de redoutter le pire de ceux là...

Publié dans la voix du blog

Commenter cet article