le pire est avenir...

Publié le par nicolas voisin

 
C'est connu, la principale source de stress de l'être humain est la conscience du lendemain...
 
Ce jour, le premier dignitaire de Bagdad, son gouverneur, a été sauvagement tué dans un guet-apens.
Hier, l'armée islamique de libération en Irak a promis le pire aux américains, leur laissant leurs vœux pour cette nouvelle année : horreur, terreur et vengeance envers l'occupant, le grand sattan, et notamment sur leur territoire, évoquant le 11 septembre comme une anecdote face à leurs projets, et 2004 en Irak comme une année de "pique-nique" comparée à celle qui les attends.
La semaine passée, Oussama Ben Laden a officiellement reconnu Zarkaoui comme leader incontesté d'Al Quaeda en Irak.
La CIA en a depuis longtemps fait le chef opérationnel du mouvement, et évoque un personnage plus dangereux encore qu'Oussama. Rappelons que c'est à la scie qu'il s'acharne sur le cou de ses prisonniers...
 
Au Proche comme au Ooyen-Orient l'incertitude grandit sur l'après Arafat, en Asie l'aide humanitaire parvient à (grand) peine dans les zones reculées en grand péril, au Darfour, les caméras des journalistes ont désertées le carnage en cours, en France l'antisémitisme idiot continue (en Alsace, aujourd'hui encore)....
 
Elle est pas belle cette carte de vœux... Putain d'année à venir.
 
Un mot, un seul, aux faucons, aux extrémistes et autres gourous : Merde.
 
On va s'en sortir... Hein ?!
 
 
NB  : sort aujourd'hui en kiosque un supplément du monde "2005, les ondes de chocs", qui s'attarde également sur les blogs... à lire ;-)

Publié dans la voix du blog

Commenter cet article