Edito éclair

Publié le par nicolas voisin

Le Falcon 900 allait décoller. Michel Barnier et quelques proches piétinaient d'impatience. 124 jours, depuis ce fameux 20 août... Georges et Christian était enfin libérés. Ils passeront Noël en France. Et derrière cette joie, une certitude : le sommet de l'État ignorait tout jusqu'au dernier moment de cette libération. Chi était parti à Marrakech... Dans l'ombre et le silence, ceux qui tirent les ficelles ont décidé de relâcher ces deux là hier, aux alentour de 16h30. Les vies de nos deux confrères sont sauves. Reste à comprendre quel geste politique se cache derrière cet épisode.
 
Face au développement rapide du nombre de personnes ayant syndiqué ce blog (merci, sincèrement merci), vous retrouverai dorénavant l'édito quotidien en colonne centrale (ici), afin que celui-ci puisse être intégré à ces "revues du web".
 
Un exemple ?
jetez donc un oeil à ce blog "pas comme les autres" : http://www.mesblogs.com/
 
Belle et froide journée à vous
N/
 

Publié dans la voix du blog

Commenter cet article