Que bonita es la vida...

Publié le par nicolas voisin


(image extraite d'une photo de Nicola Ranaldi / photoshop BLP)
Article écrit en musique : Rubin Steiner, Drum Major / "Que bonita es la vida"
extrait ici - Platinium records BMG

 

 

 
3 jours sans écrire.
De mémoire de blogueur, cela ne m'était jamais arrivé.
Êtes-vous encore là ?
 
80.
Vous êtes 80 blogueurs et blogueuses à m'avoir croqué tout mon temps ces derniers jours.
"Je suis dans votre cuisine", comme dirait Vinvin, "Je suis là, ne suis pas là, vous me voyez, ne me voyez pas" (Itinéris dans Astérix mission Cléopâtre)... 80 personnes à qui je m'apprête - d'ici mardi soir - à envoyer autant de fois le même mail. Vous identifiez a été un véritable chemin de croix... 80 blogueurs à qui je vais poser une question que j'aurais tant aimé que l'on me pose...
J'ai du rêver si fort que...
 
Que vous raconter de ces 3 jours irracontables ? Rien.
Au moins ainsi conserverai-je quelques heures encore toutes mes balles dans mon barillet. Venez, gredins ennemis, la rue est déserte, des agglomérations d'herbes sèches la traversent en roulant, poussées par un vent latéral soufflant en bourrasques. Le cadrage se fait plus serré. Venez, passez les portes de ce saloon où nous avons bu et ri naguère quand nous étions jeunes, fous et complices... Je m'égare... J'ai une montagne de notes manuscrites à vous transmettre.. Par laquelle commencer ?
 
 
*
 
 
Nous sommes arrivé là par volonté d'expression d'opinion et en quête de lumière...
De nouveaux rois en nouveaux rouages nous balisons jour à jour ce sentier des possibles, tissons notre toile...
Demain sera net, c'est de moins en moins flou. Demain sera fou, c'est de plus en plus net.
Demain sera fédérateur et donc porteur, demain sera citoyen et de cela il est précieux de se réjouir ; demain sera participatif, actif, multiple...
Demain sera idées plus que gros billets, émotion plus qu'information, partage plus qu'expression des adages, riche puisque diverse et ainsi métissé, dans le vrai, dans l'authentique, le sincère, le personnel et le quotidien, nourri de chronique de l'anodin cheminant vers l'essentiel...
Demain sera mien et votre, demain sera liens, entre-autres.
 
Notre idylle vivra mille ans. Elle vivra Venise, Carthage et Rome. Notre amitié endurera peut-être Stalingrad, Waterloo ou Austerlitz, mais nos rêves iront vingt-mille lieus sous les mers, feront le tour du monde en quatre-vingt clics...
 
Je suis arrivé ici flippé et y demeure dorénavant enjoué.
Le web individuel est un phalanstère où nombre d'entre-nous se terrent.
La net-génération a la peau qui se plisse, se fripe, mais elle est prête.
Le web asséché d'hier voit à nouveau rejaillir l'eau vive, l'eau de vie, l'envie...
 
 
 
Excellent week-end Pascal à toutes et tous.
 
 

Publié dans ma petite entreprise

Commenter cet article

Robert 26/12/2005 19:38

SUper ton blog trop cool

Folie Privée 29/03/2005 13:02

Moi auffi ve veux!!

nico 29/03/2005 10:50

kodak : comme toi je crois / ça ne se mange pas :-))

FrÚre Kodak 29/03/2005 09:37

Qu'est ce que tu manges ? J'en veux !

Mry 28/03/2005 19:20

putain... les dej impromptus de bloggeurs moi j'aimais bien...
Nico... je t'ai presque dédié mon mal de cheveuxde la semaine dernière... (cf JDD) !