Églises

Publié le par nicolas voisin

(En attendant ik au Jourdain, place des fêtes - Paris 20° / Photo BLP)

 

 

Professionnaliser. Transformer l'essaie, aller au terme de l'exercice, changer de braquet...
Ne plus le faire strictement "parce que" mais aussi "pour ce que"...

 
"Qui sera", chantait l'homme du trom', le béret vissé sur ses longs et jaunâtres vestiges capillaires, affublé d'un jogging triple-bande usé. Avait-il professionnalisé son art, lui, Sergi ? Il en vivait, mal, mais en voyait passer des visages, presque autant que l'on croise ici d'urls. Nostalgique et souriant italiano qui un jour avait probablement voulu "jouer l'americano", jusqu'à s'en brûler les ailes... "Preciosa" chantait-il, "bellissima"... Sergi cherchait sa place dans le wagon qui se surchargeait peu à peu. Il se faisait plus discret, "la ciatemi cantare, soy un italiano*" fredonnait-il des paupières... Il est passé, Sergi, le sourire vrai, la main tendue, la boite à musique tournait encore. Je lui ai donné l'Euro qui ne suffit pas à être heureux...
 
Elle avait mis ses petites bottines noire en peau retournée, rehaussées de broderie tout autour de la cheville, de fins bas noirs et un parfait tailleur de la même pénombre que seuls les reflets de ses cheveux trahissaient et s'était enrobée d'un puissant parfum exotique. Au milieu des effluves de misère et autres êtres souillés, Cindy était immobile et absorbée par ce qui suivrait : un déjeuner-entretien avec celui pour qui elle avait, tout au long de sa formation, souhaité travailler. Superbe, et aussi sûre d'elle qu'elle le pu, Cindy partait pour "transformer". S'il le fallait elle était prête à "tout". Tout, oui. Si ce n'est que ce tout-là lui avait coûté ses précédentes nuits. Tout, oui, s'il le fallait, mais, priait-elle, puisse ceci ne pas être nécessaire... Elle était triste, au fond d'elle, Cindy. Ses rêves lui ressemblaient-ils vraiment ?
 
Il ressemblait au Père-Noël. Il était avachi sur les marches. Il ne dormait pas, ne dormais plus, il ne vivait que d'un oeil, du coin de l'œil... Je sortais de table, la crème de cabillaud encore gouleyante dans ma mémoire. L'homme avec lequel j'avais ce midi refait le monde et échangé projets et visions était simple, doux, m'avait paru franc, déterminé et exigeant. Je le sentais comme une évidence... J'étais entre café et business-model quand le Père-Noël releva la tête... J'en étais sûr maintenant, lui avait vu le diable. De trop près.
 
Je repense à Sergi, à Cindy, au Père-Noël et me demande... Est-ce que leurs rêves leur avaient, ne fut-ce qu'un jour seulement, vraiment ressemblés ?
 
Avant de prier, parfois, il peut être bon de déconstruire son Église...
 
 
 
 
 
(* comme vous l'aurez noté, je ne parle pas un mot d'italien ;-)
 
 
 
 
 
PS : Article rédigé hier. Par cause de bugs sur le serveur Over-Blog celui n'avait pu être mis en ligne hier soir ici et avait gracieusement été édité par le grand marabout Buzzz...
 
 
 

Publié dans la voix du blog

Commenter cet article

nico 17/03/2005 16:24

:-) !!! kodak mon frère; merci, et à christian à ses comm' par mail... touché coulé ! quand à l'homme en question rencontré ce jour là, plus j'y pense plus je me dit que j'aimerais bien faire un bout de chemin avec vous... sans trop en dire... prochain article "la meilleure chose qui me soit arrivé"... about blog ;-)

FrÚre Kodak 17/03/2005 14:39

BLP, le saint blog... Ce post respire l'humanité, alors change rien.

nico 17/03/2005 09:03

merci ! désolé à ceux qyui rencontrent des problème de connexion et pour commenter.. http://www.over-blog.com/maintenance/index.php pour plus d'info ...

"L’accès à l’administration des blogs est provisoirement fermé.

Nous sommes victimes de tentatives d’intrusions sur notre système par des
hackers depuis plusieurs jours, et nous préférons protéger parfaitement
le fonctionnement de lecture des blogs plutôt que prendre le risque de
voir les serveurs tomber en panne.

Cependant, ne vous inquiétez pas, toutes vos informations sont
sauvegardées, et il n’y aura aucune perte ni aucun problème sur vos
données suite à cela. Nous faisons évidemment notre maximum pour
rétablir la situation au plus vite.

Nous espérons que vous comprendrez notre choix, et sachez que des
experts en hébergement et en sécurité informatique travaillent en ce
moment d’arrache pied pour régler le problème au plus vite. Nous tenons
d’ailleurs à renouveler nos remerciements à l’équipe d’ Azuria
qui est d’un très grand secours dans ce genre de situation !

Nous avons relevé les adresses IP et les heures de connexion des
personnes qui ont tenté de saboter over-blog. Des poursuites ont été lancées.

Cordialement, L'Equipe



[Réouverture prévue demain] "


:-(


Folie Privée 16/03/2005 20:26

Chouette post :)

buzzzzz 16/03/2005 10:08

niark niark niark