... Revue de presse... Suite......

Publié le par nicolas voisin

Dans le Figaro de samedi, on apprenait que les sages demandaient la révision de la "constitution" (du traité constitutionnel) européenne. Fabius doit desserrer ses lacets... Je suis septique devant ces sois-disantes matières / compétences impérativement (à leur yeux) régaliennes (de souveraineté nationale)... Faisons confiance à l'Europe que nous bâtissons ! L'article 1-6 nous protège en reprécisant que les droit des états membre prime sur celui communautaire... Et quel drame si l'article III-70 nous interroge à nouveau sur la laïcité à la française ?
 
Dans ce même Figaro, un étonnant article sur "le franC, 7 lang étrangR" (le français, cette langue étrangère), ou quand les SMS entrent dans les livres de vos enfants; vu au salon de l'éducation, porte de Versailles.
 
On y lisait aussi que près de 80% de la dette (astronomique) irakienne, serait "effacée", héritage de Saddam, de 120 milliard de dollars. Et le club de Paris, depuis, de s'y être rangé. On paie bien déjà celle (non moins astronomique) américaine à travers cet euro fort, si fort...
 
Dans le Figaro, samedi, on lisait enfin combien, si le rêve de la "grande Palestine" semble "décliner" par réalisme, combien donc celui du grand Israël peut peser lourd sur les jusque-là vaines tentatives d'Ariel de faire avancer son plan de retrait unilatéral de Gaza.
 
Mossoul va sauter. Le Figaro l'annonçait déjà samedi.
 
Demain et après demain, la conférence internationale sur l'Irak réunira ONU, UE, USA, OCI (organisation de la conférence islamique) et G8 à l'initiative des français, des américains, des égyptiens, du gouvernement provisoire irakien.. à chacun sa version ! Vingt mois après l'entrée en guerre en Irak, W est sur le point de recevoir un vrais coup de pouce avec ce probable aval international. Seule la France devrait être déçue, après demain, car les mouvements pour le retour à la paix ne seront pas intégrés à ces débats des ténors, et la datte du départ des troupes US restera non précisée... idéalistes français !
 
Alors que je m'apprêtais à finir cette excellente lecture TGVesque je fut réveillé avec effroi par le Chi :"c'est dramatique, ça va exploser, ça ne peut pas ne pas exploser un jour ou l'autre. Ceux qui meurent de faim savent parfaitement ce qui se passe dans le (reste du) monde" (devant les étudiants d'Oxford vendredi). Il est NRV. Ce doit être l'effet "plébiscite Sarko". C'est qu'on se jalouse entre plébiscités !
 
Et en Nouvelle Calédonie, on (re)parle de "citoyenneté calédonienne", terme dévoyé au goût détestable "d'ivoirité"...
 
Ce monde est tripolaire ; USA, UE, BRIC (Brésil, Russie, Inde, Chine). Les autres sont à la périphérie. une banlieue grise et pauvre. Mais ça, c'était pas dans le figaro.
 
Par contre, ils expliquaient comment la crise du Vioxx (non, pas la déprime de la quarantaine !) ébranlait (sans Viagra) toute l'industrie pharmaceutique. Et puis dans ce très lourd "package Fig", il y a le Figaro Magazine.
Le voyage était long, je l'ai lu.
 
J'y ai appris que le prochain candidat républicain, celui de l'après W (et oui, on en parle déjà) sera très probablement ... Schwarzy ! parce qu'il est simple, populaire, déterminé, self-made-men, Monsieur Univers, sauveur de l'humanité... Un super-candidat... Qui ne va pas réconcilier le "reste du monde " avec son chef incontesté... (article à lire page 26). J'y ai aussi lu quelques bons mots sur Candessus (Michel de son prénom), ancien DG du FMI, Sherpa du Chi, possible successeur de Sarko au finances (ce serait sans doute quelque chose de très positif / lire dans la presse le rapport Candessus )... Dans ce très récent rapport, il nous rappelle que la dette, celle de la France ce coup-ci, représente 67% du PIB (multiplié par onze en vingt ans)...Ouhhh, il est pas beau le donneur de leçon... Mais il a raison.
 
Et enfin, il y avait ce reportage-sondage sur la droite française...
Parce que moi, petit, j'ai grandi dans une famille plutôt de droite, et j'était moi même plutôt pro-Chi, ce grand dadet qui mettait la main au cul des vaches et se la torchait dans celles des gens avec une ferveur unique. Balla m'avait même fait rêvé un (très court !) temps, je m'étais enflammé pour Maastricht et suis de la génération qui n'a connu que Mitterrand jusqu'à prés de sa majorité politique... Bref, je me croyais plutôt à droite, ne serait-ce que par ce que la droite, c'était l'opposition, et "moins d'États", face à un "plus d'État" et ses lourdeurs de fonctionnement à gauche... Et bien voilà, c'est maintenant bien plus complexe. A droite on veut plus d'État. A gauche on s'est depuis longtemps rangé à des position quasi libérales... Alors, me suis-je dit, au delà de mon manque d'intérêt pour les partis, et pour cette distinction gauche-droite qui ne veut plus rien dire, suis-je un "avant gardiste humaniste de droite" qui se cherche, ou un "alter mondialiste bio-logiste (ok, ce concept c'est de moi, cherche partenaires pour le nourrir !), progressiste, écolo, de centre gauche" qui s'est trouvé ?... je ne sais pas, et je cherche. Une chose est sûr, je n'ai pas peur de tremper ma plume à droite comme à gauche, à contrario d'un Dutronc, qui disait (de tout autre chose, je vous laisse deviner !) "je n'essaierai jamais, car si cela me plaisait, je serais alors furieux d'avoir perdu tant de temps avant d'essayer !"
 
Et puis je me suis endormis...
J'avais Le Monde sur la joue.
Il s'est débattu...
Je l'ai alors lu...
 
A tout à l'heure.

Publié dans la voix du blog

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article